Quelles sont les dispositions légales concernant l’utilisation et l’acquisition d’une arbalète ?

8 janvier 2024

Les arbalètes, outils de chasse très prisés depuis des années, sont régies par des lois spécifiques qui varient d’un pays à un autre. Ces lois traitent généralement des aspects tels que l’âge minimum requis pour posséder une arbalète, les exigences de permis, etc. Nous vous en disons plus dans cet article.

Définition juridique de l’arbalète

Légalement, l’arbalète est classée dans la catégorie des armes de tir. Elle est composée d’un fût et d’un arc. En raison de son système de pointe en losange, les projectiles qu’elle éjecte sont appelés carreaux. La corde de l’arbalète est retenue par un mécanisme spécialement conçu à cet effet et non par la main, comme c’est le cas pour les arcs de chasse. Il existe également un modèle plus sophistiqué de cette arme de tir, l’arbalète à poulie ou compound. 

En parallèle : Comment trouver des clients quand on est en Freelance ?

Par rapport à l’arbalète recurve ou classique, la variante à poulie offre une précision de tir plus élevée, ainsi qu’une force et une vitesse de tir optimisées. Comme indiqué sur ce site web, l’arbalète à poulie ou compound est facilement reconnaissable grâce à ses rouages et ses câbles disposés de part et d’autre de son arc.

Conditions d’acquisition d’une arbalète

Pour acheter une arbalète, il suffit de se rendre dans un magasin spécialisé ou de passer commande sur un site proposant ce type d’équipement. Cependant, tout le monde ne peut pas acquérir des arbalètes. 

Sujet a lire : 6 conseils pour acheter une maison en famille

En effet, l’arbalète étant reconnue comme une arme dangereuse conçue capable de blesser voire de tuer, sa vente est soumise à des restrictions et n’est autorisée qu’aux personnes âgées d’au moins 18 ans, sur présentation d’une pièce d’identité. 

Une fois que l’arbalète est bandée, il ne reste plus qu’à s’occuper de la corde et à se concentrer sur la cible, ce qui laisse le champ ouvert à un niveau de dangerosité non négligeable. Deux éléments rendent donc très dangereuses les arbalètes : leur précision et le bout extrêmement pointu des carreaux. L’arbalète à poulie ou compound n’est pas toujours à la portée de tous les tireurs. Quant à l’arbalète sans poulie, c’est le modèle le plus vendu, car moins coûteux. De plus, elle est fiable et est également utilisée dans la pratique du tir sportif. Ces différences ne changent toutefois rien aux dispositions encadrant l’acquisition des arbalètes.

Par ailleurs, il est important de rappeler que la chasse à l’arbalète est interdite en France. Seul est autorisé le tir sportif, pratiqué dans un club devant disposer d’une existence légale.

Quel que soit le modèle, les arbalètes sont des outils de chasse excellents. Bien que plus en plus utilisées pour des activités sportives, elles sont réputées dangereuses. Leur exploitation est donc soumise à des restrictions légales. D'ailleurs, dans certains pays, leur usage n’est autorisé que pour le sport.